mardi 7 novembre 2017

LE TEMPS.

Moi, le petit moi, qui ne suis pas un savant,
un jour, je me suis questionné sur le temps !
Qu’en est il du temps futur, présent ou passé ?
Le moment présent ou j’écris est déjà dépassé.
Et le futur est déjà mon présent qui fuit.
En débutant ce texte, je me croyais instruit,
je pensais tout savoir sur ce qu’est le temps.
Mais à présent je n’en ai plus le sentiment.
Car je me rappelle certains événements d'antan,
de bien heureux instants, d’hier ou d’avant,
si beaux qu’il me semble les vivre actuellement.

L’homme est un point perdu entre deux infinis,
disait Blaise Pascal, je me sens donc indéfini !
Faudrait-il que je me définisse pour aimer,
et me souvenir au présent d’épisodes passés,
de la tendresse d’un lointain baiser sous les ramilles,
d’aimer les douces heures des bonheurs en famille ?
Je ne ressens plus désormais que l’unique besoin,
de vivre au mieux, traitant les autres avec soin.
Du monde m’entourant, je me soucierai dorénavant,
beaucoup plus que des mystères de la ligne du temps.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire