Articles

ROUGE.

Image
Rouge est du cœur, la couleur. 
Rouge est le coloris de la rose de l'amour. 
Rouge est parfois la teinte de la fin du jour. 
Rouge le cardinal pieux et le cardinal chanteur.

Rouge autour du noir des coccinelles. 
Le petit chaperon rouge, une si jolie enfant. 
Rouges, les pétales des coquelicots tremblants,
comme rouges sont les lèvres des belles.

Le rouge est commun au sang de tous les êtres. 
Rouge carmin du peintre sur sa palette, 
qui peind le rouge timide des joues des fillettes. 
Ce rouge qui illuminera ses peintures champêtres. 

Les fruits rouges font le bonheur des petits. 
Partout vous trouverez le rouge sans le chercher, 
le rouge étant même dans les meubles en Caroubier. 
Et pour les pacifistes, déroulons le rouge tapis !

LE TEMPS.

Image
Moi, le petit moi, qui ne suis pas un savant, un jour, je me suis questionné sur le temps ! Qu’en est il du temps futur, présent ou passé ? Le moment présent ou j’écris est déjà dépassé. Et le futur est déjà mon présent qui fuit. En débutant ce texte, je me croyais instruit, je pensais tout savoir sur ce qu’est le temps. Mais à présent je n’en ai plus le sentiment. Car je me rappelle certains événements d'antan, de bien heureux instants, d’hier ou d’avant, si beaux qu’il me semble les vivre actuellement.
L’homme est un point perdu entre deux infinis, disait Blaise Pascal, je me sens donc indéfini ! Faudrait-il que je me définisse pour aimer, et me souvenir au présent d’épisodes passés, de la tendresse d’un lointain baiser sous les ramilles, d’aimer les douces heures des bonheurs en famille ? Je ne ressens plus désormais que l’unique besoin, de vivre au mieux, traitant les autres avec soin. Du monde m’entourant, je me soucierai dorénavant, beaucoup plus que des mystères de la ligne du temps.

Tanka sur la dépression.

Image
Névrose de l'âmeFrustration et stress pérenneFonctionner à videEtat critique du cœurAccepter la solitude

Haïku.

Soleil froid d'hiver
Fait briller l'étang gelé Miroir de saison

LES MOTS.

Image
Combien de mots disons nous en une vie, Les mots me manquent en vous le disant, S'agissant de mots plaisirs ou mots savants, Mots de sentence ou de pénitence subie.
Mots claquants, blessants, redoutables, Mots alignés, paroles brèves ou inoubliables, Mémorables, pathétiques ou historiques, Dialectiques acharnées ou discours politiques.
Mots d'esprit ou jolis mots d'enfants, Réquisitoires condamnant, morts en chantant, Le dictionnaire ne suffit guère, A fournir au monde cet argumentaire :
Avec quelques mots par jour, toujours,

Prouvons l'importance de l'Amour.

VOLUMES DE VIE.

Image
Chaque jour passé est une page de ta vie. Elle se tournera bien malgré toi, lourde de douleurs et de regrets parfois, se traînant dans la boue de ta survie.

Mais elle pourra aussi se tourner dans la joie, lorsque tout sourira à tes envies. Elle deviendra amour, joie ou fantaisie, pleine de légèreté et de très bon aloi.

L’année terminée deviendra un volume, ou jour après jour, s’écrira ta biographie. Et même si elle fut parfois teintée d’hérésie, tout sera écrit par une invisible plume.

Lorsque les volumes deviendront livre. Quand tout y sera inscrit enfin. Dès ce moment s’écrira le mot fin,
tandis que s’effacera le mot vivre !





MIGRATION.

Migrants.
Découvrir des horizons nouveaux, Aller de l’avant par monts et vaux, Et n’attendre que le lendemain, Partir ventre creux de grand matin.
Payer l’organisation mafieuse, Fuir l’intolérance religieuse, Seul ou en groupe dans le silence, Pour quitter les terres de violences.
Vivre ou mourir dans la grande bleue, Vaut mieux que mourir dans sa banlieue, Tenter sa chance vers l’Occident, Débraillé et sans le moindre argent.
Fuir la désolation et le feu, Et voir au Nord si ce n’est pas mieux. Espoir d’un autre monde meilleur, Laisser la guerre et le sang ailleurs.